Justice, Terre et Liberté : Appel à la solidarité du Mouvement des travailleurs sans terre de l’Assentamento Luiz Beltrame (Gália-SP)

 | Par MST

Camarades et ami·es du MST,

Nous sommes venus une fois de plus lancer un appel à la solidarité et à la pression internationale pour empêcher l’expulsion de 77 familles du campement Luiz Beltrame de Castro, situé dans la municipalité de Gália, dans l’État de São Paulo.

Ces familles participent à la lutte pour la réforme agraire depuis 2009, ayant officiellement conquis leur terre en 2013, lorsqu’elle a été régularisée par l’Incra (l’organisme chargé de la mise en œuvre de la réforme agraire).

Depuis lors, il y a sept ans, le latifundium improductif s’est transformé en une communauté basée sur les principes de justice sociale et de solidarité, qui contribue au développement économique et social par la production de tonnes de nourriture et de paniers agroécologiques destinés aux enseignants du système scolaire public.

L’action d’expropriation a cependant été remise en question par l’ancien propriétaire, Ivan Cassaro, un des plus grands hommes d’affaires de l’industrie de l’imprimerie, propriétaire de Mundial Paper Embalagens - qui a également des relations étroites avec le gouvernement fasciste de Jair Bolsonaro.

Le 20 avril 2020, le tribunal régional fédéral a rendu une décision d’expulsion des familles, avec un délai de 120 jours pour l’exécuter (délai qui expirera à la mi-août).

Les familles produisent et reproduisent des formes de vie paysannes sur le territoire conquis grâce à leur travail et n’ont aucune alternative en cas d’expulsion. Il convient également de noter que la décision légitime l’histoire des conflits agraires au Brésil, en faisant prévaloir son caractère politique et juridique de classe, favorable à la perpétuation de la concentration de terre et de l’inégalité sociale qui en découle.

En outre, la décision viole les principes de la dignité humaine, de la protection de la santé, du droit à la vie et à la sécurité, car outre l’acte violent d’expulsion, elle expose 250 personnes à un risque imminent de contamination par le nouveau Coronavirus (Covid 19), étant donné que le Brésil ne respecte pas les protocoles de lutte contre la pandémie recommandés par les organisations et autorités internationales.

Au vu de la situation, nous demandons aux amis et camarades de lutte du MST de nous aider à exiger que le juge chargé de l’affaire fasse respecter la justice sociale en faveur des travailleurs. Il est urgent que les familles continuent à se voir garantir le droit à la possession de terres par le biais de la Concession d’usage réel, et que l’injonction d’expulsion soit également suspendue définitivement.

Vous trouverez ci-joint le courriel et le numéro de téléphone du juge de la 3e Cour fédérale de Bauru.

Dr José Francisco da Silva Neto.
Téléphone : +551421079599
E-mail : bauru-se03-vara03@trf3.jus.br

Nous joignons des photos de l’établissement ainsi que le lien vers une vidéo des familles :

Nous vous remercions par avance pour le soutien historique apporté à la défense de la lutte pour la réforme agraire au Brésil et nous réaffirmons que c’est la solidarité internationale qui nous a permis de rester vivants et fermes dans la résistance.

Salutations (abraços) fraternelles !
Colonie Luiz Beltrame - MST de l’État de São Paulo.
Galia, Sao Paulo, Brésil - 15 juin 2020

Soutenez-nous

Suivez-nous

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • RSS