Recherche par mot-clé

Justice

42 articles

Hã-hã-hãe sous attaque ! Communiqué de l’APIB

 | Par APIB

Dans l’après-midi du dimanche 21 janvier, la chamane du peuple Pataxó est assassiné lors d’une attaque menée par des propriétaires terriens et de policiers militaires sur les terres récupérées à Bahia. Voici le communiqué de l’APIB.

Lire l'article

L’indemnisation des fermiers envahisseurs coûtera plus d’un milliard de réaux et pourrait rendre les démarcations irréalisables Communiqué de l’APIB

 | Par APIB

Malgré la décision de la Cour Suprême lors du jugement du « seuil temporel », la proposition de compensation des « terres nues » pourrait bloquer les démarcations en raison du manque de budget des gouvernements et constituer une récompense pour les accapareurs de terres, envahisseurs de terres autochtones.

Lire l'article

APPEL URGENT Nouvelle menace d’invalidation de la démarcation des terres autochtones, des territoires homologués et destruction des droits fondamentaux et humains des peuples autochtones du Brésil

 | Par APIB, COIAB, Commission Arns, Conectas direitos humanos, Instituto Socioambiental

Lettre des mouvements brésiliens aux Nations Unies cet Appel urgent dans le but de présenter le risque de violation grave des droits humains des peuples autochtones du Brésil en raison du projet de loi n° 490 de 2007 de la Chambre des députés du Congrès national brésilien

Lire l'article

Note de solidarité au Peuple Yanomami

 | Par Collectif

Dans ce communiqué, un collectif des chercheur·e·s dénonce les attaques d’orpailleurs illégaux contre le peuple Yanomami, et demande le renforcement de la sécurité et des soins de santé pour cette population autochtone.

Lire l'article

Nous sommes ici pour dire "Assez ! Nous ne devons plus accepter la violence et l’impunité ! Communique de dénonciation du carnage organisé par l’État de Goias a la Chapada dos Veadeiros

 | Par Collectif

Le 19 janvier 2022, lors d’une action policière qui s’est soldée avec plus de 58 coups de feu, quatre personnes ont été brutalement assassinées à la Chapada dos Veadeiros, dans l’État de Goais, région centre-ouest du Brésil. Les organisations communautaires, les mouvements sociaux et les organisations de la société civile dénoncent dans ce communiqué ce dernier massacre.

Lire l'article

Soutenez-nous

Suivez-nous

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • RSS