Recherche par mot-clé

Violences

58 articles

Où sont les Yanomami ? Communiqué de l’Association Hutukara Yanomami (HAY) sur la disparition de la communauté autochtone Sanomã d’Aracaçá

 | Par Hutukara Associação Yanomami

Après qu’une adolescente yanomami a été tuée et violée par des orpailleurs le 26 avril 2022, la communauté d’Aracaçá dans l’Amazonie brésilienne a disparu de la région. Au vu des répercussions, la Hutukara Associação Yanomami (HAY) a publié un communiqué sur cette nouvelle attaque aux peuples autochtones.

Lire l'article

Nous sommes ici pour dire "Assez ! Nous ne devons plus accepter la violence et l’impunité ! Communique de dénonciation du carnage organisé par l’État de Goias a la Chapada dos Veadeiros

 | Par Collectif

Le 19 janvier 2022, lors d’une action policière qui s’est soldée avec plus de 58 coups de feu, quatre personnes ont été brutalement assassinées à la Chapada dos Veadeiros, dans l’État de Goais, région centre-ouest du Brésil. Les organisations communautaires, les mouvements sociaux et les organisations de la société civile dénoncent dans ce communiqué ce dernier massacre.

Lire l'article

La faim est un scandale et un crime contre les droits humains ! Communiqué du Forum permanent sur la population adulte sans abri de Rio de Janeiro

 | Par Forum permanent sur la population adulte sans abri de Rio de Janeiro

Dans ce communiqué, le Forum permanent sur la population adulte sans abri de Rio de Janeiro dénonce publiquement les obstacles bureaucratiques qui ont entraîné la suspension des actions du programme Rio de Janeiro Alimenta dans la ville de Rio de Janeiro, livrant la population des rues et autres groupes en situation d’extrême vulnérabilité à leur propre sort.

Lire l'article

La FUNAI exclut les terres autochtones non homologuées de ses activités de protection. Communiqué de l’Articulation des Peuples Autochtones du Brésil

 | Par APIB

Dans ce communiqué, l’APIB dénonce le dernier attaque de Bolsonaro aux peuples autochtones. Avec la publication de la Note circulaire n° 18 du 29 décembre 2021, les activités de protection territoriale n’auront lieu qu’après la conclusion de la procédure administrative de démarcation. Cette décision du gouvernement Bolsonaro sanctionne et expose une fois pour toutes les populations autochtones à toute forme de violence.

Lire l'article

Nous crions au secours ! Communiqué urgent des organisations de résistance du peuple Munduruku

 | Par Collectif

Le peuple Munduruku exige des Forces nationales de sécurité qu’elles protègent le peuple, les leaders et les caciques qui s’opposent à l’invasion des mines dans l’Amazonie brésilienne.

Lire l'article

Soutenez-nous

Suivez-nous

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • RSS