Recherche par mot-clé

Violences

26 articles

Il n’y a pas de médiation avec ceux qui nous tuent Note de la Coalition Noire pour les Droits à propos du “Comité Externe sur la diversité et l’inclusion” du groupe Carrefour Brésil.

 | Par Coalition noire pour les Droits

Dans ce communiqué, la Coalition Noire pour les Droits rejet l’attitude adoptée par le Groupe Carrefour Brésil dans une tentative de rendre invisible la violence raciste qui a conduit au meurtre de João Alberto Silveira de Freitas à l’intérieur de l’un de ses magasins à Porto Alegre, Rio Grande do Sul.

Lire l'article

Boycott National à la chaîne Carrefour Communiqué de la Coalition Noire pour les Droits

 | Par Coalition noire pour les Droits

Dans cette note, la Coalition Noire pour les Droits lance un appel au boycott de la chaîne Carrefour en raison du meurtre de João Alberto Silveira Freitas. Le jeudi 19 novembre dernier, João Alberto a été battu à mort par des agents de sécurité à l’intérieur d’un magasin Carrefour à Porto Alegre.

Lire l'article

En 2019, les territoires autochtones ont été ostensiblement envahies du nord au sud du Brésil Rapport du Conseil Indigéniste Missionaire - 2019

 | Par CIMI

Le Conseil indigéniste missionnaire publie son rapport annuel sur la violence contre les peuples autochtones. En réunissant des données pour 2019, cette édition présente également des analyses sur la réalité des peuples autochtones du Brésil pendant la première année de l’administration de Jair Bolsonaro en tant que président du pays.

Lire l'article

Au Brésil, l’expulsion en pleine pandémie du campement Quilombo Campo Grande (MG) sonne l’alarme

 | Par MST

Alors que le Brésil dépasse la triste barre de 105.000 morts dus au manque d’action et le négationnisme de Bolsonaro face au Covid-19, 450 familles du Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre sont expulsées de leur terre au Minas Gerais.

Durant les trois jours de lutte et de résistance, l’ensemble de la société civile s’est mobilisée autour de la solidarité, l’un des principaux piliers du mouvement.

Lire l'article

Ils continuent à tuer nos enfants ! Violences policières et déni de démocratie au Brésil

 | Par Debora Maria da Silva

Dans ce texte, Débora Maria da Silva - membre fondatrice du Movimento Independente Mães de Maio - revient sur le 14ème anniversaire des Crimes de Mai au Brésil, les violences policières, le déni de démocratie aux populations noires ainsi que sur la gestion meurtrière de la crise sanitaire déclenchée par l’arrivée du Covid-19 au Brésil.

Lire l'article

Soutenez-nous

Suivez-nous

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • RSS